Témoignage d’Olivier

Bonjour à tous.

Mon expérience du Gotway MCM2 340Wh.

Je suis un débutant complet, et j’ai commencé seul. Déjà, dans mon salon, accroché à la rembarde de l’escalier : Premières sensations, et quelques mètres en ligne droite. Ensuite, équipé « motard » (que je suis !) : Blouson à protections, bottes, gants, casque … je trouve un parking très sympa : 4 petits portiques « anti-caravane » sont alignée, et permettent de s’accrocher à la barre supérieure : Très, très pratique pour ne pas se fracasser trop vite les chevilles sur les foutues pédales en alu … et rester sur la wheel lors des « arrêts suspendus ».
Les lignes droites sont réalisées assez rapidement, d’un portique à l’autre. Ensuite, trop rapidement et trop téméraire sans doute, je me lance pour une équipée de plusieurs centaines de mètre, sans maitriser encore les virages … La loi de Murphy s’impose : Une voiture sur le parking me stresse : Superbe gamelle (sans aucun dommage, vu les protections) en essayant vainement de changer de direction … Très beau roulé-boulé : à 15Km/h, c’est déjà impressionnant.
A bonne vitesse, je remarque que la roue « guidonne » : Je regonfle le pneu, qui était à moins d’1 bar : Mieux. Je teste « Madden » : c’est le mode que je préfère : Pas de « latence » comme dans les deux autres modes, la roue réagit donc immédiatement.
Après environ 4h d’entrainement, sur 4 essais différents, ayant maintenant remplacé le casque par un modèle vélo, je réalise lignes droites, virages larges sans trop de problème. (Avec quand même une autre gamelle mémorable …). Reste à apprendre à démarrer sans s’accrocher à quelque chose …

Mais bon, le potentiel de ce superbe engin est bien là : Quelles sensations !

Amitiés,

Olivier B.

Mise à jour :

 

Le même Olivier du dessus tenait à dire qu’il est absolument ravi de son GOTWAY 14, qui se révèle une machine très fiable et redoutable d’efficacité.
J’ai donc repris la roue après 3 semaines d’arrêt, et mes progrès sont spectaculaires ! On apprend la wheel en dormant, apparemment. Tellement impressionnants que je me lance sur la route : Un dimanche : 9km le matin dans un village endormi. l’après-midi, 16km, le GPS l’atteste, dont les 2/3 … en forêt ! Des côtes et des descentes impressionnantes, des racines, des trous : la wheel passe tout, moi dessus ! La roue n’a jamais montré ses limites, ni ne m’a fait de tours pendables … Sa puissance en montée est impressionnante : je pèse tout habillé au moins 90kg ! Je suis arrivé jusqu’à chez moi avec une seule diode allumée, mais sans problème. Je pense que les nombreuses montées/descentes du parcours ont bien entendu beaucoup sollicité la batterie …

Toute nouvelle rando est maintenant passionnante : montée de trottoirs, gravillons, route pavée, tout semble permis, à la bonne allure bien entendu, et avec un casque et des gants …

Mes recherches web montrent que certains possesseurs de modèles « concurrents », n’ont pas notre chance : GOTWAY, avec son modèle de moteur électrique « à disque » m’a l’air tout à fait endurant, puissant et fiable.

4 réflexions au sujet de « Témoignage d’Olivier »

  1. Merci pour le témoignage, Olivier.
    C’est des beaux souvenirs les débuts. Bon, moi ça fait juste un mois mais j’en ai déjà fait pas mal de route.

  2. Le même Olivier du dessus tenait à dire qu’il est absolument ravi de son GOTWAY 14, qui se révèle une machine très fiable et redoutable d’efficacité.
    J’ai donc repris la roue après 3 semaines d’arrêt, et mes progrès sont spectaculaires ! On apprend la wheel en dormant, apparemment. Tellement impressionnants que je me lance sur la route : Un dimanche : 9km le matin dans un village endormi. l’après-midi, 16km, le GPS l’atteste, dont les 2/3 … en forêt ! Des côtes et des descentes impressionnantes, des racines, des trous : la wheel passe tout, moi dessus ! La roue n’a jamais montré ses limites, ni ne m’a fait de tours pendables … Sa puissance en montée est impressionnante : je pèse tout habillé au moins 90kg ! Je suis arrivé jusqu’à chez moi avec une seule diode allumée, mais sans problème. Je pense que les nombreuses montées/descentes du parcours ont bien entendu beaucoup sollicité la batterie …

    Toute nouvelle rando est maintenant passionnante : montée de trottoirs, gravillons, route pavée, tout semble permis, à la bonne allure bien entendu, et avec un casque et des gants …

    Mes recherches web montrent que certains possesseurs de modèles « concurrents », n’ont pas notre chance : GOTWAY, avec son modèle de moteur électrique « à disque » m’a l’air tout à fait endurant, puissant et fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *