Témoignage de Patrick

Bonjour chers weelers ou futur weelers !

Je viens partager mon expérience avec vous de mon achat du Gotway 14 pouces avec batterie 680wh.

Après une expérience sur un segway à un salon des technologies je n’ai plus eu qu’une seule idée en tête : la roue électrique. Et en fouillant un peu sur le net je suis tombé sur le blog de redtomato qui je doit l’avouer à répondu à toute mes questions sur le sujet et qui est trouve toujours le temps pour résoudre les problèmes.

C’est également grâce au chat mis en place sur wechat qui permet aux passionnés de monocycles électriques de partager leurs expériences qui m’a permis de me rassurer pour l’achat d’une roue à l’autre bout du globe. J’ai franchi le pas est j’ai commandé ensuite je me suis dit tu es dingues ou quoi… Qu’est-ce tu ouf lol.  Mais finalement il n’y avait pas à s’inquiéter ces chinois sont très fiables 🙂 et ont livré à bon port. Tout c’est bien terminer pour moi et des dizaines d’autres qui ont commandé avant moi.

Pour ce qui est de l’apprentissage ça a l’air si simple quand on regarde les vidéos sur le net, c’est du gâteau hum! hum! détrompez-vous ce n’est pas simple, il faut du temps plusieurs jours à petite dose parce qu’au début on  ne trouve pas le centre de gravité, on est crispé sur la roue de peur qu’elle nous envoie manger l’asphalte. Le premier jour j’ ai enfilé la totale: casque coudières genouillères et le plus important, les gants; j’ai été au parc pour éviter la circulation et je me suis mis sur la roue. Avec de l’aide parce seul ou sans appui c’était impossible pour moi au début. Je faisais quelques aller-retour toujours en tenant le bras de ma copine, mais seul impossible. Déjà les douleurs au mollet ce font ressentir.

Le deuxième jour je lâche mes appuis pour rouler seul sur une vingtaine de mètres et petit à petit je rallonge la distance mais toujours en ligne droite. C’est casiment impossible de tourner et la moindre bosse me font quitter ma roue; et je m’acharne à vouloir démarrer sans appui. J’y suis arrivé 1 fois sur 4 mais pas sans mal. Mes mollet ont dégusté, j’ai de gros bleus aux mollets, je commence à penser que c’est vraiment plus compliqué que je ne me l’imaginait.

Le troisième jour je ne fais pas beaucoup mieux que le deuxième parce que je veux démarrer sans appui, mais vu les douleurs au mollet je n’arrive pas a mettre le bon angle pour me lancer ce qui ne me facilite pas la tâche. J’ai ensuite laissé passer quelques jours sans toucher ma wheel, un peu déçu de ne pouvoir faire mieux et attendant que mes bleus disparaissent. Je teste à nouveau est la c’est comme une révélation! J’y arrive du premier coup et ça me paraît si simple je ne comprends pas comment j’ai pu ne pas y arriver plus tôt. Je tourne, virage serré, les dos d’âne sans problème; les nids de poule sans soucis! même un peu de hors piste pour le fun.

Je m’amuse comme un pti fou et je ne regrette pas une seule seconde mon achat, j’ai toujours des pet

ites douleurs au mollet mais beaucoup moins qu’avant. J’ai juste à rajouter un peu de mousse est ce sera nickel.  A votre tour de tenter l’aventure, vous ne le regretterez pas!

QR_patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *