Incrustation de données GPS dans une video ou télémétrie video

Sujet à la mode, par ces temps d’exhibitionnisme narcissique, l’incrustation de données GPS sur une video, ou télémétrie vidéo.

Voici deux exemples :

Le principe est assez simple. Muni de clips video et de données GPS enregistrés lors d’une sortie en Wheel, il suffit d’incruster en temps réel les données de positionnement (position, vitesse, altitude, distance parcourue, durée, etc…) dans la ou les videos. Il est bien entendu possible d’inscruster n’importe quel type de données issus de divers capteurs (acceleromètre, gyroscope, capteur de pulsations cardiaques, etc…)

Comment ça marche ?

Pour faire de la télémétrie video, il faut :

  1. enregistrer des videos (GoPro, iPhone, etc…) mais s’assurer avant que l’horloge est synchronisée, cela rendra la synchro plus facile
  2. enregistrer les données avec un appareil dédié (bracelet, GPS, etc…) ou votre smartphone en tâche de fond (background) :
    • Position (GPS)
    • comment enregisrter d’autres données (capteurs accéléromètre, gyroscope…) ?
  3. céer une video d’incrustation à partir des données GPS (et autres)
  4. fusionner les videos en s’assurant que le tout soit synchronisé. La plupart des logiciels modernes de télémétrie video savent faire les étapes 3 et 4 d’un coup.

Pour filmer

Les caméras des smartphones sont devenues tellement précises et pratiques que c’est la solution la plus simple au quotidien. L’iPhone et toujours dans la poche, toujours chargé; la garantie de ne jamais rater les meilleurs moments.

Quelques idées :

  • Selfie-Stick / Monopod
  • GoPro (grand angle)
  • caméra multiples (drone, casque)
  • Autres suggestions ?

Les solutions d’enregistrment de données

Il existe un nombre important d’App pour enregistrer la position GPS en temps réel.

L’enjeu est de pouvoir :

  • enregistrer en tâche de fond (background). Indispensable pour pouvoir filmer en même temps.
  • exporter la trace GPS en format exploitable, le plus courramment utilisé est le GPX. L’App que j’utilise s’appelle Trails. Elle répond à ces deux prérequis.

Il existe aussi des converstisseurs de traces GPS, comme GPSBabel, ou GPS Visualizer.

Le must du must serait une application qui permette aussi d’enregistrer d’autres données issues de capteurs. A voir.

L’étape finale

Voici quelques solutions que j’ai testées ( ou que je vais tester) :

BamCam sur Mac, développé en 2012. (toujours actif ?)

Le logiciel développé par un passionné semble ne plus évoluer depuis 2012. Il semble cependant très prometteur, bien documenté (tutoriel video) et surtout particulièrement simple d’utilisation. Le réglage de synchro entre la video et les données GPS est automatique mais ajustable. Test à venir. (Download)

cycleCam (Java, Mac)

Logiciel conçu par un passionné, il reste assez expérimental est buggé. A tester.

DashWare (Windows)

Ce logiciel est gratuit et très complet. Il fonctionne exclusivement sur Windows, et supporté sur Mac via VMware ou Parallels. C’est cette solution que j’utilise. Exemple.

Luxembourg Kirchberg to Howald done quicker

 

– Garmin VibEdit (Mac, Windows)

Logiciel de Garmin, entièrement gratuit. A tester prochainement.

vidoMeter (iOS)

Avantages : Cette App est particulièrement impressionnante puisqu’elle permet d’incruster les données GPS et autres capteurs (accéléromètre par ex.) en temps réel tout en filmant la video (30 –> 240 fps, 720p, 1080p). Le choix de cartes à incruster est très complet. La video enregistrée est finalisée et partageable sur youtube directement depuis l’iPhone.

Inconvénient : puisqu’il s’agit d’enregistrement temps réel, il n’est dès lors pas possible de d’afficher le circuit d’avance.

GPS4Sport (Web)

Solution d’hébergement Web permettant d’afficher une video et en même temps une carte Google, le tout étant synchronisé et online.

 

 

Pistage GPS

Salut à tous !

Il est assez ludique d’enregistrer les parcours en Wheel à l’aide du GPS intégré dans un SmartPhone.

J’utilise « Trails« , Trails application de qualité, disponible sur l’AppStore et qui se base sur OpenStreeMap. L’application a l’avantage d’être très simple d’utilisation : elle se limite à l’essentiel. Et surtout : elle permet d’exporter le parcours en format universel « GPX« .

Le fichier de trace GPS au format GPX permet, par exemple, d’exploiter les données dans un logiciel de cartographie, par exemple l’excellent GPS Visualizer ou Google Earth.

** update: l’application devient payante au bout d’un certain temps. Cela n’est pas gênant compte tenu de la réactivité des développeurs. L’équipe répond toujours aux e-mails (ce qui est en général assez rare dans le cadre d’Apps « jetables » sur SmartPhones), et d’éventuels bugs sont corrigés rapidement. Les demandes d’évolution sont prises en compte.

Quelques features uniques à cette App :

  • enregistrment en « background » en mode économie (sans affichage, iPhone locké)
  • arrêt et reprise de l’enregistrment automatique (en fonction de la vitesse). lorsqu’on fait une pause (arrêt), l’app se met en veille et reprend l’enregistrment dès qu’on repart. Le réglage de la précision est aussi possible : si la précision du signal n’est pas suffisante, on n’enregistre pas les points.
  • exportation GPX et transfert via iCloud Drive ou e-mail, pour importation dans tout autre logiciel de visulatisation GPS (le GPX est un format standard et universel)
  • Importation GPX : pour pouvoir profiter des excellentes fonctions d’analyse de Trails, même avec un trace GPX enregistrée sur un autre appareil.
  • Affichage du « Average Speed while Moving« , c’est à dire que la vitesse moyenne n’est calculée que sur les parties en mouvements, les pauses sont éliminées du temps de parcours dans la calcul. Fonction qui manque : affichage du temps de parcours en mouvement. Seul le temps total est affiché. L’équipe a promis d’ajouter la fonctionnalité dans la prochaine version qui est déjà en cours de validation sur le store)
  • Publication pour partage sur le Web (lien envoyé par e-mail ou Twitter), ne nécessitant pas d’installer l’application.
  • fonction « trim » qui permet d’élager les parties inutiles du parcours, par exemple au début ou à la fin. Ainsi, on peut démarrer l’enregistrement même longtemps avant de partir (par ex. en hiver, l’iPhone dans le sac, le temps de mettre les gants, le casque, etc…) et arrêter même longtemps après l’arrivée (le temps de parquer le vélo, de courir s’abriter au chaud au sec en hiver); il suffit ensuite d’utiliser la fonction « trim » pour effacer les parties de piétinage et obtenir ainsi une trace parfaite et des statistiques justes.
  • Pilotage de l’enregistrment (Start, Stop) depuis le lock-screen de l’iPhone.
  • fonction resume : très utile si on a arrêté l’enregistrement et qu’on change d’avis (si on décide de prolonger une rando par ex.) : la fonction resume permet de continuer l’enregistrement, même d’un jour à l’autre.
  • Recherche automatique du meilleur signal (GPS, Wifi, GSM, autres capteurs), même en tâche de fond (background). Si le signal est perdu ou imprécis, il sera récupérer dès que possible sans intervention manuelle (l’enregistrement ne s’arrête pas)

 

Voici quelques exemples de ce que l’on peut faire avec un fichier GPX.

Rockwheel_2014-08-30
Trace GPS (GPX) chargée dans Google Earth et affichage du profile (dénivelé)
20150106020751-19057-profile
Tracé du profile de dénivelé dans GPS Visulaizer avec indications de distance et de vitesse
map_googleStreet
Tracé de carte Google Street Maps à partir d’un fichier GPS, en utilisant GPS Visualizer

 

Voici quelques screenshots de Trails.

IMG_3375 IMG_3376 IMG_3377 IMG_3378 IMG_3379